JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.
Le magazine en ligne d’Employés Suisse

Career Booster

« Le résultat convient étonnamment bien »

Notre membre Volkhard Ammon était curieux de savoir ce que le Career Booster d’Employés Suisse pouvait lui offrir. Il l’a essayé et il est ravi. Dans l’interview, il parle de ses expériences et de la manière dont le Career Booster l’a aidé sur le plan professionnel.

 

Comment avez-vous entendu parler du Career Booster ?

Je pense que c’était le magazine de l’association des employés ABB en premier. Il y avait là un article avec un lien vers le Career Booster. C’était en fait une seule phrase : « Vous pouvez trouver tout ce qui concerne le Career Booster à l’adresse suivante www.employes.ch ». Bien sûr, j’ai aussi lu l’article sur le Career Booster dans Apunto 4/2020.

Pourquoi avez-vous décidé d’utiliser le Career Booster ?

Principalement à cause de ma propre curiosité. Dans l’article, le booster était décrit et présenté comme un outil ingénieux. Cette déclaration a piqué ma curiosité et j’ai voulu essayer le produit.

Quelles fonctions du Career Booster avez-vous utilisées ?

Tout d’abord, j’ai téléchargé mon CV et je suis passé directement à la recherche d’emploi. J’ai souvent utilisé la comparaison entre mon CV et les compétences requises pour les postes annoncés. J’ai ensuite expérimenté différents critères de recherche dans la recherche d’emploi et j’ai également essayé de voir comment le changement du choix de la langue affectait les offres d’emploi. J’ai également utilisé la vérification du CV ; il m’a été suggéré d’élargir mes compétences dans le domaine de la gestion de projet et de la qualité. Cette suggestion d’amélioration était très cohérente pour moi.

Quelles sont vos expériences avec le Career Booster ?

Le résultat convient étonnamment bien. On gagne beaucoup de temps si l’on peut faire correspondre le CV aux exigences des emplois à l’avance. Avec les moteurs de recherche d’emploi courants, j’ai besoin d’un mot clé. Par exemple, si je saisis « constructeur », trop de résultats inadéquats apparaissent. Souvent, on me propose des emplois dans des domaines où j’ai tendance à avoir des faiblesses. Ce n’est pas le cas de l’adéquation préalable dans le Career Booster. Ici, je n’ai pas besoin d’entrer de mots de recherche, car mes compétences sont déjà lues dans le CV téléchargé. Je trouve cet aspect super !

Quels enseignements en avez-vous tirés ?

Tout d’abord, il est certain que je devrais axer encore plus mon CV sur la gestion de projet de de la qualité. En ce qui concerne la possibilité de travailler sur un site suisse, après l’analyse, il me semble également important d’améliorer mes compétences en français. L’élargissement de la langue ouvre évidemment plus de possibilités en termes d’offres d’emploi.

Quelles mesures avez-vous déjà prises pour votre planification professionnelle et de carrière ?

Je suis en train de réserver tous mes cours pour cette année. Je vais certainement envisager de suivre un cours de gestion de projet. Je suis encore un peu stressé en ce moment, mais je m’y attaquerai dès que j’en aurai le temps. En ce qui concerne la gestion de la qualité, je ne sais pas si je veux faire un grand cours de formation continue dans ce domaine. J’aurais eu la possibilité de suivre une formation AMDEC, mais pour être honnête, je préfère ne pas aller dans cette direction. Sur le plan professionnel, je souhaite avant tout maintenir le lien avec les domaines de la conception et de la construction. Mais le Career Booster me donne de bonnes indications sur les domaines que je dois développer davantage.

Quelles sont les prochaines étapes que vous envisagez ?

Je vais bientôt terminer la formation en gestion de projet et réserver des cours de français. Ceux-ci devraient avoir lieu le cette année encore.

Comment envisagez-vous de continuer à utiliser le Career Booster à l’avenir ?

Je vais certainement le réutiliser et procéder de la même manière que la première fois. Après avoir suivi les formations susmentionnées, j’analyserai à nouveau mon CV à l’aide du CV Check, en tenant compte également des compétences nouvellement acquises. Je voudrais ensuite utiliser l’adéquation pour faire un nouvel état des lieux et étendre l’analyse avec l’e-check.

Quel conseil donneriez-vous aux employés qui souhaitent donner un coup de pouce à leur carrière et qui ne connaissent pas encore le Career Booster ?

Télécharger en tout cas le CV et utiliser immédiatement le CV Check et l’E-Check pour vérifier le CV de manière approfondie. Il faut prendre le temps de faire les choses à fond. Il vaut la peine de tout analyser avec l’aide du Career Booster. Cela va au-delà de la recherche d’emploi. Je conseille donc vivement de ne pas se contenter de rechercher des emplois, mais d’utiliser les fonctions d’analyse complètes.

 

Interview : Jan Borer, Hansjörg Schmid

 

 

 

Jeudi, 26. Août 2021

retour à la vue d'ensemble

Partager:

À propos de la personne

Volkhard Ammon, ingénieur HES en génie mécanique, travaille chez ABB à Baden en tant que concepteur de turbocompresseurs.

En savoir plus sur le Career Booster

Vous pouvez tout savoir sur le Career Booster d’Employés Suisse sur notre site web : ce qu’il fait, comment vous pouvez l’utiliser et quelles formations complémentaires liées au Career Booster vous pouvez suivre.